Pivot de l’existence, pivot de la démarche

Que ce soit dans la démarche ou plus généralement dans la vie, l’absence d’un axe ou d’un pivot est synonyme de manque d’élégance.

L’élégance dépend de notre capacité à nous investir encore et toujours dans chaque instant de ce que l’on fait.

C’est à partir de cette implication dans chacune de nos activités que pourra se manifester une aura de grâce.


Dans la démarche en talons hauts, cela se traduit par exemple dans la séquence rythmique suivante : jambe portée à l’avant, pied doucement posé au sol, pied soulevé du sol.

Un grand soin doit être apporté à chacun de ces moments, pourtant si brefs, et au mouvement dans son ensemble.

Une beauté tout en finesse se dissimule à l’intérieur de l’angle subtile et léger dessiné par la pointe du pied avec la cheville.

En exerçant son attention jusque dans ces détails et en s’y appliquant autant que pour les autres éléments plus évidents, on donnera vie à une démarche élégante.

Néanmoins, tout cela est irréalisable si l’axe du corps n’est pas fermement établi et maintenu.


Lorsque l’équilibre de la démarche dépend du recours à la musculature extérieure, il devient à jamais impossible d’en tirer de la beauté.

Marcher gracieusement ne passe pas par l’emploi des muscles périphériques, car c’est précisément grâce un pivot stable, un axe intérieur, qu’on assure le maintien et donc l’élégance.

Les choses ne sont pas différentes lorsqu’il s’agit de notre manière de vivre. Il n’est pas possible de conduire son existence en s’investissant soigneusement dans ses activités si, en un certain sens, on manque de force intérieure.


Je me rapporte sans détour à mes croyances, aux choses qui me ravissent et que j’aime, sans être influencée par ce qu’on dit ou pense autour de moi.

C’est une telle conviction qui sert de pivot à l’existence, et si elle ne tremble pas, chacun se retrouve capable de concrétiser la vision qu’il se fait de ce que doit être sa vie.

Mais de même qu’en talons hauts le poids du corps se déporte vers l’extérieur malgré que nous cherchions à saisir le cœur de la démarche, notre manière de vivre aussi s’égare facilement en dépit de l’attention que nous lui portons.

Or si cela se produit lorsque nous faisons pourtant consciemment des efforts, il est aisé d’imaginer combien une existence passée sans prise de conscience de cette difficulté est bien peu enviable.


Marcher avec grâce, vivre élégamment, ces deux choses n’en font qu’une au sein de la philosophie des talons hauts.

Fermer le menu