Les talons hauts, indispensables compagnons d’un tournant de la vie

Récemment, dans le monde du coaching, des cours traitent de la grossesse et de la période post-accouchement en s’intéressant spécifiquement au corps.

Or c’est précisément à une telle période que des chaussures avec des talons, même peu élevés, s’avèrent nécessaires.

De tels souliers aident en effet à retrouver le corps d’avant la grossesse en ce que, bien portés, ils obligent la femme à faire attention à son maintien et sa condition physique.


Je n’avais pas pour intention première de développer ma philosophie des talons hauts en m’intéressant à cette étape charnière s’étendant du début de la grossesse à la période qui suit l’accouchement.

Néanmoins, à travers l’expérience acquise auprès de mes nombreuses clientes qui ont eu un enfant, ainsi que ma propre expérience, j’en suis venue à naturellement m’intéresser au corps de la femme et ses transformations durant ces phases.


Ainsi que j’y ai déjà fait allusion par le passé, j’ai confiance en moi par rapport à ce qui touche le corps de la femme avant et après l’accouchement.

Je tiens à mettre à profit les choses apprises lors de ma propre grossesse et transmettre à celles qui viennent me trouver pour du coaching une approche axée sur leur corps.

Il faut se rappeler que le corps se prépare pour l’accouchement pendant la grossesse. En s’élargissant, le bassin peut  à un stade précoce faire apparaître des changements, qui s’expriment dans la posture et la façon de marcher.


Une femme enceinte va dans ce cas commencer à renverser inconsciemment le dos, cela même avant que le ventre ne grossisse.

De la même manière, ses pas ne seront plus les mêmes et dégraderont l’élégance de la démarche, ce qui se remarque durant mes cours dans les exercices qui lui sont pourtant familiers : l’espace entre les pieds s’élargit et donne l’impression de mouvoir ses jambes à la façon d’un crabe.

Cela n’est qu’un petit exemple parmi d’autres, mais en ce qui concerne la période de la grossesse, une approche centrée justement sur la grossesse est nécessaire.


La manière dont une femme passe ces quelques mois influence en réalité considérablement son existence après l’accouchement.

Mais ce que je crois vraiment, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour se préparer à cette période.

Une femme qui prévoit d’avoir un enfant devrait dès avant la grossesse commencer à travailler sur la façon dont elle perçoit son corps et la tenue de celui-ci.

Cela lui permettra par la suite de maintenir cette attention et sa condition physique jusqu’à l’accouchement et après.


L’important n’est pas les kilos que l’on prend, mais avant toute chose de savoir comment façonner la musculature profonde au niveau de l’abdomen et se tenir correctement.

Il est par conséquent essentiel de savoir sur quelles parties il convient de se concentrer en affermissant ses muscles et d’intérioriser cette attention à son corps.

Si le ventre se dilate excessivement à mesure que le bébé grandit, la partie qui a trop grossi se distend comme le ferait du caoutchouc et il sera difficile de la raffermir.


Malgré le fait que j’aie pris plus de 21 kg pendant ma grossesse, ma musculature a fonctionné à la façon d’un corset.

Ainsi, mon ventre n’a pas grossi autant qu’on pourrait se l’imaginer et j’ai pu retrouver ma ligne d’avant la grossesse uniquement grâce au stretching et à des exercices en talons hauts.

Après leur accouchement, beaucoup de femmes se soucient de leur silhouette même si leur poids est redevenu à ce qu’il était auparavant.

Or la raison de ce phénomène réside entièrement dans l’état du corps tel qu’il était avant la grossesse.

Voilà pourquoi les talons hauts se révèlent absolument nécessaires à celles qui veulent devenir mères afin de s’assurer une musculature parfaite.


L’existence d’une femme n’est en général pas vraiment bouleversée par le mariage.
Ce qui l’affecte vraiment, c’est le moment où résonne le gong qui annonce la période post-grossesse.

Mais comme nous l’avons vu, celle-ci dépend en réalité de ce qui se passe déjà avant la grossesse, c’est-à-dire du corps et de la conscience de soi de la nouvelle mère à ce moment.

Nous comprenons ainsi clairement pourquoi une femme change, mais aussi comment il devient possible de résoudre les problèmes liés à ce changement.


Et ce sont les talons hauts qui nous apportent cette solution, qui est l’un de ces bienfaits qu’ils nous procurent tous les jours dans la poursuite de la beauté.

Fermer le menu